NL
FR

Bruxelles

Aujourd'hui
  • 14°
  • 6%
  • ENE 15km/h
La météo à 10 jours

Choisissez votre signe

  • belier
  • taureau
  • gemeaux
  • cancer
  • lion
  • vierge
  • balance
  • scorpion
  • sagittaire
  • capricorne
  • verseau
  • poissons

PSG, la baffe sur le terrain, la torgnole dans les journaux

Geste héroïque du Barça? Remake serie B du Titanic par de mauvais acteurs du PSG? La presse hexagonale a choisi. A l'instar du quotidien L'Equipe qui titre "Inqualifiable"!

'Le PSG qui se prend un 6-1 cruel au Camp Nou, c'est évidemment inouï. D'autant plus que l'équipe d'Unay Emery s'est effondrée contre un Barça qui n'avait rien d'extra-terrestre.

Pour le quotidien L'Equipe, la déroute du PSG n'est pas une simple défaite sportive. C'est surtout un stigmate indélébile pour un PSG qui "est devenu, hier soir, en tombant dans le précipice, une marque mondiale symbolisant l'échec, même quand la victoire est promise" écrit Vincent Duluc dans L'Equipe.

Et le journaliste de coucher sur papier toute son amertume :  "Il ne fallait pas monter aussi haut si c'était pour descendre aussi bas. Il ne fallait pas nous faire rêver, il y a trois semaines, nous prendre par la main, et par les sentiments, pour nous abandonner ainsi, en nous laissant stupéfaits, interdits, face au spectacle de cet effondrement et de cette déliquescence. Ce PSG-là a lâché tous les gens qui étaient heureux il y a trois semaines".

Le Figaro donne lui aussi dans le lyrisme à rebours, l'amertume et le désenchantement. "Et Paris s'écroula? Totalement. Lamentablement. Ce qui semblait de l'ordre de l'irrationnel s'est bel et bien produit sous nos yeux écarquillés. Trois semaines après une copie proche de la perfection au Parc des Princes (4-0), le PSG a tout ruiné" lance Vincent Duchesne dans le Figaro. "L'une des plus grandes performances de l'histoire du football français n'est plus aujourd'hui qu'un vague souvenir amer. Du temps où Paris rêvait vraiment plus grand. Une illusion sans lendemain. Pour la première fois depuis 2013, le PSG ne sera pas au rendez-vous des quarts de finale de la Ligue des champions"" ajoute-t-il.

So Foot sort le fer rouge pour marquer à la culotte déchirée les pauvres champions de France qu'il qualifie de "Petits bras". "On retiendra la manière, le manque de culture de la gagne, la faiblesse de l'approche, l'incapacité de tuer au moment où il faut faire sauter une jugulaire" commente Maxime Brigand pour le site décalé sur le foot en y allant d'une conclusion cruelle : "Pour Emery, '?cela restera une expérience négative, mais une expérience quand même'. Pour le foot français, cela restera une nuit historique. Pour Thiago Silva, une nouvelle nuit traumatisante. Pour nous tous, une nouvelle preuve qu'attendre ne sert à rien et que le foot peut tuer des rêves. C'est ça la rançon des petits bras".

Enfin, quant au très sérieux quotidien Le Monde, il parle d'un gouffre qui sépare le club du Parc des Princes des rois du football européen. "Cette élimination met effectivement en relief le gouffre qui sépare actuellement les quadruples champions de France en titre, pourtant dotés d? un budget pharaonique (560 millions d'euros annuels), des grandes équipes européennes comme le FC Barcelone, qualifié pour la dixième fois d'affilée en quarts de la compétition. Par son scénario et sa charge émotionnelle, cet échec dépasse de très loin les quatre mésaventures consécutives vécues jusqu'alors, en quarts, par le PSG version qatarie" ponctue Rémi Dupré dans le Monde.

(Dupk/Picture : Belga)

Cet article me rend ...

  • 17
  • 26
  • 7
  • 6
  • 4

Dossiers