Jupiler Pro League - 26e journée: Vainqueur 0-3 du derby à Saint-Trond, Genk intègre le top 6

Match d'ouverture de la 26e journée du championnat de Belgique de football, le derby limbourgeois a été dominé par Genk, qui a interrompu la série de deux victoires de Saint-Trond (0-3). A la mi-temps, le compte était bon pour les Racingmen grâce à Alejandro Pozuelo (37e), Aly Samatta (39e) et Ruslan Malinovsky (45e+1). Ce succès permet à Genk de compter 41 points et d'intégrer le top 6 (5e). Saint-Trond est 11e (26 points).

Juste avant le coup d'envoi, les supporters de Genk ont lancé des feux d'artifice, qui ont causé des dégâts à la pelouse artificielle. Mais l'arbitre Luc Wouters, Limbourgeois lui aussi, a estimé que la rencontre pouvait avoir lieu.
Par contre, au niveau du jeu, il a fallu attendre avant d'avoir quelques flambées. Le premier tir au but -sans danger- fut à mettre à l'actif de Samatta (5e). Pour réchauffer les spectateurs, les Trudonnaires Ruben Fernandes et Sascha Kötysch se sont téléscopés dans un duel aérien (13e). Les deux arrières centraux des Canaris sont restés sur le terrain mais ils étaient sonnés comme tous leurs équipiers. S'il a bien dévié un tir de Siebe Schrijvers (25e), Lucas Pirard n'a pas eu le même feeling lorsque l'ailier a centré de la droite pour Pozuelo (35e, 0-1).
Pendant la semaine, les Genkois se sont entraînés sur une surface identique à celle du Stayen: cela a porté ses fruits. Omniprésent, Pozuelo s'est montré digne de son brassard en servant Samatta au premier poteau (37e, 0-2). Pour Genk, c'était carrément un feu de joie que Malinovsky a encore attisé (45e+1, 0-3).
La seconde période a débuté par un centre de Leandro Trossard pour Pozuelo dont la reprise de la tête manquait de puissance (46e). Saint-Trond a réagi: sur un coup franc de Stef Peeters, le ballon a atterri chez Pieter Gerkens qui l'a envoyé un mètre au-dessus du but de Mathew Ryan (53e). Pendant son séjour au Club Bruges, le gardien australien n'a pris qu'une seule fois quatre buts. Ryan a vite compris que cela ne lui arriverait pas au Stayen. Alors qu'Albert Stuivenberg a fait sortir Pozuelo (61e) et Trossard (69e), les Racingmen ont failli alourdir la marque grâce à la complicité involontaire de Damien Dussaut (65e) et par Samatta, qui a expédié le ballon sur la transversale (85e).

News

Plus de news

La meilleure offre de Sports est sur Proximus TV

Dossiers

Top