NL
FR

Bruxelles

Aujourd'hui
  • 19° 11°
  • 45%
  • SO 22km/h
La météo à 10 jours

Choisissez votre signe

  • belier
  • taureau
  • gemeaux
  • cancer
  • lion
  • vierge
  • balance
  • scorpion
  • sagittaire
  • capricorne
  • verseau
  • poissons

Belfodil et Van Buyten, le clash!

L'interview de Daniel Van Buyten dans la DH a provoqué deux réactions immédiates. Celle de Bruno Venanzi qui l'a remercié. Et celle d'Ishak Belfodil qui lui a taillé un costard via les réseaux sociaux.

Big Dan et Little Standard ou vice-versa? Les avis divergent, mais ce qui est sûr, c'est que le mariage entre l'ancien Diable Rouge et le club de Sclessin s'est terminé par un divorce. L'interview que Daniel Van Buyten a accordée à la DH a été peu appréciée par Bruno Venanzi, le président du club mosan.

Des propos comme "Je suis conseiller du président. M'investir dans cette tâche et ne pas sentir qu'on donne de l'importance à mes conseils font que je me pose parfois certaines questions. Ne suis-je pas au Standard pour apporter le fruit de mon expérience?" n'ont pas passé la rampe de la Maison Rouche, du moins pas celle du bureau présidentiel.

Mais d'autres propos de l'ex-conseiller du président du Standard ont également fait réagir Ishak Belfodil qui sur son compte Instagram lui administre un message assez sec : "On ne lave pas son linge sale en public... Un point de vue n'est pas toujours une vérité, surtout quand on ne raconte que la moitié qui convient" écrit l'attaquant algérien des Rouches qui n'a manifestement pas apprécié la version faite par Van Buyten du transfert avorté à Everton!

Quand Big Dan affirme : "Sincèrement, je regrette le transfert avorté d'Ishak Belfodil vers Everton. Son transfert allait nous permettre de gagner entre 10 millions d'euros et 12 millions. Un tel budget nous aurait permis de faire signer deux ou trois joueurs d'un très bon niveau. C'est vraiment dommage", cela reste au travers de la gorge de l'international algérien, car, c'est un secret de polichinelle, Belfodil et son agent estiment que c'est justement l'intervention indélicate dans le dossier de Christophe Henrotay, l'agent "maison du Standard" et de Van Buyten qui a fait capoter un deal qui apparaissait scellé.

(Source : dhnet.be)(Dupk/Pcture : Belga) 

Cet article me rend ...

  • 7
  • 2
  • 17
  • 12
  • 1

Dossiers