NL
FR

Bruxelles

Aujourd'hui
  • 13°
  • 3%
  • ENE 19km/h
La météo à 10 jours

Choisissez votre signe

  • belier
  • taureau
  • gemeaux
  • cancer
  • lion
  • vierge
  • balance
  • scorpion
  • sagittaire
  • capricorne
  • verseau
  • poissons

Venanzi "Il était temps de siffler la fin de la récréation"

Bruno Venanzi a mis un terme au contrat de Daniel Van Buyten. Le président du Standard justifie dans les médias sa décision.

Bruno Venanzi essaie de remettre de l'ordre dans la Maison Rouche. Il s'est ainsi exprimé dans plusieurs médias, tant flamands que francophones pour notamment réitérer sa confiance en son coach Aleksandar Jankovic, comme en son directeur sportif Olivier Renard.

Par ailleurs, dans les quotidiens du groupe Sudpresse, il est également revenu sur sa décision de mettre un terme au contrat de Daniel Van Buyten qui, selon lui, lui coûtait plus cher que ce qu'il ne lui rapportait.

"Je ne veux pas cracher dans la soupe, il m'a donné aussi de bons conseils" explique ainsi Venanzi avant d'enchaîner par le classique "mais" qui dans le milieu du foot succède souvent à un compliment.

"Mais j'estime que le rapport qualité-prix n'était pas bon. Daniel percevait un salaire conséquent, tout le monde le sait, et si ce qu'il me coûte est supérieur à ce qu'il rapporte au club, il faut, au sein d'une société anonyme comme l'est le Standard de Liège, prendre une décision. Je le répète, il y avait, entre sa fonction et celle d'Olivier Renard, une certaine ambiguïté et il était temps de siffler la fin de la récréation" justifie le propriétaire du club de Sclessin.

(Dupk/Picture : Belga)

Cet article me rend ...

  • 5
  • 13
  • 5
  • 10
  • 11

Dossiers