La Proximus League de plus en plus internationale

L'OH Louvain passe sous contrôle d'investisseurs thaïlandais. Après le Cercle qui vient d'être racheté par Monaco, une majorité de clubs de la Proximus League est désormais dans les mains d'investisseurs étrangers.

C'était dans l'air depuis deux semaines. C'est désormais acté. L'OH Louvain passe sous contrôle du King Power Group, le groupe thailandais qui possède déjà Leicester City en Premier League.

Pour le club brabançon, il s'agit évidemment d'une aubaine, car il connaissait de grands soucis financiers.

Reste que cette reprise s'inscrit dans une évolution générale que semblent connaître depuis quelques années les clubs de l'antichambre de l'élite. Aujourd'hui, des huit clubs de la Proximus League, seuls le Beerschot et Westerlo sont toujours aux mains d'actionnaires belges.

Mais pour combien de temps encore? Car le club anversois et le club campinois négocieraient eux-mêmes en ce moment avec, notamment, des investisseurs chinois.

Pour rappel, Tubize appartient à des investisseurs coréens, le Lierse à un groupe égyptien, l'actionnaire majoritaire de l'Union est Allemand, Roulers est sous contrôle chinois, le Cercle vient d'être repris par l'AS Monaco et enfin Louvain lie désormais son sort à des fonds thailandais.

Bref, la Proximus League s'internationalise et la saison prochaine, les places seront très chères tant pour la montée que pour le maintien.

(Dupk/Picture : Belga)

News

Plus de news

La meilleure offre de Sports est sur Proximus TV

Dossiers

Top