Iniesta n'ira pas en Chine © photo news

Andres Iniesta ne rejoindra finalement pas le club chinois du Chonquing Dangdai Lifan. Mais le futur du capitaine du FC Barcelone devrait néanmoins se situer en Asie.


Le club chinois de Chonquing Dangdai Lifan a fait savoir par voie de communiqué qu'il ne signera pas Andres Iniesta. Annoncé en Chine, la star espagnole qui quittera le Barça en fin de saison, est désormais annoncée au Japon, dans le club de Vissel Kobe, le club qui appartient à un certain Hiroshi Mikatani, le CEO du groupe Rakuten, le sponsor maillot du ... Barça.

Selon la radio espagnole Cadena SER, le capitaine du Barça, obtiendrait au Japon un contrat de 3 ans pour un salaire annuel net de 25 millions d'euros. De plus, le joueur serait associé à la création d'un centre de formation au Japon basé sur le modèle de la Masia pour permettre l'éclosion de nouveaux talents japonais.

Même si la rumeur parait crédible, car relayée tant par la presse sportive catalane que madrilène, d'autres destinations restent possibles pour le feu follet du Camp Nou qui aurait ainsi reçu des offres de franchises de la MLS américaine, de clubs du Qatar et d'Australie. A suivre, donc.

(Dupk/Picture : Photo News)