Les 11 buts les plus rapides

« Dès la première minute, hein ! ». Cette phrase est très souvent prononcée dans le vestiaire avant le match. Les entraîneurs préparent une tactique et exigent la plus grande concentration dès le coup d'envoi. Mais parfois, le ballon est à peine mis en jeu que tout s'écroule. Voici les onze buts les plus rapides inscrits en match officiel.

Damian Mori – 3,69 secondes

Damian Mori – 3,69 secondes © Daily Telegraoh


En 1995, Damian Mori a inscrit le but qui reste, à ce jour, le plus rapide en match officiel. L'Australien d'Adelaide City a trouvé le chemin des filets après 3,69 secondes face à Sydney United. Il a surpris le gardien de but adverse en frappant du milieu de terrain lors du coup d'envoi.


Lukas Podolski - 6 secondes

Lukas Podolski - 6 secondes © EPA


L'attaquant allemand détient le record du but le plus rapide inscrit dans un match international. En 2013, la Mannschaft affronte l'Équateur et Lukas Podolski subtilise le ballon à un défenseur avant d'ouvrir le score au bout de six secondes, soit le deuxième but le plus rapide de l'Histoire du football.


Ji Xiang - 7 secondes

Ji Xiang - 7 secondes © Zimbio

En 2012, l'ailier chinois se trouvait sur la liste des prêts à Jiangsu Sainty, bien avant l'arrivée des vedettes qui reçoivent aujourd'hui des ponts d'or dans l'empire du Milieu. Lors d'un match face à Guangzhou Evergrande, il a subtilement profité d'une erreur de la défense pour déflorer la marque au bout de sept secondes. Insuffisant pour s'imposer cependant puisque le score final fut de 1-1.

Mike Grella - 7 secondes

Mike Grella - 7 secondes © Youtube


Au pied du podium, on retrouve l'Américain Mike Grella. L'attaquant du club de la MLS des New York Red Bulls a profité d'une perte de balle d'un joueur de Philadelphie en octobre 2015. Grella a glissé le ballon à la droite du gardien. L'attaquant a eu pas mal de réussite sur cette frappe puisqu'elle a été déviée par un défenseur avant de pénétrer dans le but après seulement 7 secondes.


Joseba Llorente - 7,22 secondes

Joseba Llorente - 7,22 secondes © EPA


Le but le plus rapide inscrit dans un grand championnat européen n'est pas l'œuvre d'un joueur de légende, mais de l'Espagnol Llorente. En 2008, l'attaquant du Real Valladolid n'a pas attendu longtemps avant de faire parler la poudre face à l'Espanyol. Son partenaire a lancé une longue balle en avant et Llorente a fait le reste. Son contrôle est parfait et le lob qui suit atterrit dans le but adverse après un peu plus de 7 secondes.


Seydou Keita – 7,66 secondes

Seydou Keita – 7,66 secondes © EPA


Si l'ancien joueur de Barcelone, Séville et de l'AS Rome avait été une demi-seconde plus rapide, il aurait battu le record de Llorente. Mais le Malien a trompé le gardien d'Almeria alors que l'on jouait « déjà » depuis 7,66 secondes. En 2014, le milieu de terrain de Valence a profité d'une mauvaise passe adverse pour s'emparer du ballon et ouvrir le score.


Tim Cahill - 8 secondes

Tim Cahill - 8 secondes © EPA


L'attaquant australien (toujours actif à Melbourne City) a réalisé une brillante carrière, notamment à Everton. C'est sous le maillot du club américain des New York Red Bulls qu'il a réalisé son plus haut fait d'armes. En 2013, Cahill contrôle un long ballon de la poitrine avant de laisser le gardien sur place d'une superbe demi-volée. Ce but fut le plus rapide de la MLS jusqu'à ce que Mike Grella améliore le record en 2015, également au profit des NY Red Bulls.


Christian Benteke – 8,1 secondes

Christian Benteke – 8,1 secondes © Belga


Le chronomètre semblait indiquer 7 secondes, mais l'UEFA a estimé que le but de Christian Benteke face à Gibraltar avait été inscrit après 8,1 secondes de jeu. Il a mis la défense sous pression dès le coup d'envoi et s'est dirigé droit vers le but. Ce but est le plus rapide inscrit lors d'un match qualificatif pour la Coupe du Monde. Il a amélioré de 2 dixièmes le record de Davide Gualtieri pour Saint-Marin face à l'Angleterre.


Paolo Poggi – 8,1 secondes

Paolo Poggi – 8,1 secondes © Calcio Gazzetta


Par chauvinisme, on placerait l'Italien un cran en dessous de Christian Benteke, mais d'après les statistiques, il fut aussi rapide que le Diable Rouge. En 2011, Poggi ouvre le score en faveur de Piacenza contre la Fiorentina. Il a mis en pratique une recette bien connue : profiter des approximations de la défense, se diriger droit vers le but et frapper. Il s'agit du but le plus rapide de la Serie A.


Davide Gualtieri – 8,3 secondes

Davide Gualtieri – 8,3 secondes © Wikipedia


Saint-Marin ne marque pas beaucoup, mais jusqu'au but de Christian Benteke contre Gibraltar, c'est pourtant cette équipe qui détenait le record du but le plus rapide des qualifications pour une Coupe du Monde. En 1993, l'attaquant Davide Gualtieri prend la défense anglaise en défaut après seulement 8 secondes. La victoire finale de l'Angleterre 1-7 n'est naturellement qu'un détail.


Karim Bellarabi – 9 secondes

Karim Bellarabi – 9 secondes © EPA


En 2014, l'attaquant allemand a rapidement lancé le match entre le Bayer Leverkusen et le Borussia Dortmund. Leverkusen a profité du fait que son adversaire n'était pas encore dans son match. En trois passes, Bellarabi s'est présenté devant le gardien de Dortmund après avoir mis son défenseur dans le vent et a inscrit le but le plus rapide de la Bundesliga après seulement neuf secondes.


News

Plus de news

La meilleure offre de Sports est sur Proximus TV

Dossiers

Plus de dossiers
Top