Ces joueurs ont changé de poste (avec plus ou moins de bonheur)

De nombreux joueurs évoluent au même poste tout au long de leur carrière. D'autres, en revanche, sont repositionnés par l'entraîneur, au nom d'un maître-mot passablement galvaudé : polyvalence. Une opération qui n'est pas toujours couronnée de succès. Petit florilège.

Sven Kums

Sven Kums © Belga

Le retour du Sporting d'Anderlecht en Ligue des Champions contre le Bayern Munich fut marqué par une monumentale erreur de sélection de la part de l'entraîneur René Weiler. Démissionnaire depuis, Weiler décida d'aligner Sven Kums dans l'axe de la défense, un poste que le Soulier d'Or 2015 n'avait jamais occupé auparavant. Dès la dixième minute de jeu, dépassé par un appel de Robert Lewandowski, Kums accrocha l'attaquant bavarois dans le rectangle. La sanction fut immédiate : penalty en faveur du Bayern et carton rouge pour l'Anderlechtois !

Olivier Deschacht

Olivier Deschacht © Belga

À Anderlecht, René Weiler était manifestement abonné aux choix tactiques pour le moins discutables. Ce n'est pas Olivier Deschacht qui nous démentira. En déplacement au Standard en octobre 2016, l'arrière latéral des Mauves fut positionné... à la pointe de l'attaque. Habitué à jouer à gauche, il fut également sommé de jouer à droite à deux reprises, contre Saint-Étienne et le Club de Bruges.

Jan Vertonghen

Jan Vertonghen © Belga

On a peine à imaginer Jan Vertonghen à une autre place que celle qu'il occupe actuellement. Après avoir débuté comme arrière latéral gauche, il monta d'un cran sous le maillot de l'Ajax Amsterdam et des Diables Rouges pour occuper un poste dans l'entrejeu. Mais en définitive, c'est en défense centrale qu'il s'exprime le mieux. Demandez aux supporters de Tottenham ce qu'ils en pensent.

Andy Najar

Andy Najar © Belga

Arrière ou milieu latéral droit ? Le poste de prédilection de l'Anderlechtois Andy Najar n'est pas encore parfaitement défini. Lors d'une rencontre opposant les Mauves au Club de Bruges, l'entraîneur néerlandais John van den Brom titularisa le joueur hondurien au centre de la défense. Une expérience concluante qui ne fut malgré tout pas reconduite.

Dries Mertens

Dries Mertens © Belga

La saison dernière, les Italiens ne tarissaient pas d'éloges sur les qualités d'attaquant de pointe du Louvaniste. Puisque, sous le maillot de Naples, Mertens marquait comme il respirait, Roberto Martinez décida de l'utiliser à la pointe de l'attaque dans un match opposant les Diables Rouges aux Pays-Bas. L'expérience se solda par un fiasco et Mertens retrouva très vite sa place sur le flanc.

Thomas Meunier

Thomas Meunier © Belga

En 2011, le Club de Bruges recrutait un attaquant en provenance de Virton : Thomas Meunier. Le joueur originaire de Sainte-Ode mit un bon moment avant de trouver ses marques, jusqu'à ce qu'on lui confie le poste... d'arrière droit. De temporaire, cette solution devint définitive, pour le plus grand bonheur des Diables Rouges et du PSG.

Christian Kabasele

Christian Kabasele © Belga

Que ce soit sous le maillot d'Eupen, de Malines ou de Ludogorets, le jeune Kabasele était un attaquant plein de promesses. Lors de son retour à Eupen, il fut positionné en défense afin de pallier l'absence pour blessure de Diawandou Diagne. Ce fut le début d'une ascension fulgurante qui vit Kabasele atterrir à Watford, après un passage par Genk, et rejoindre le noyau des Diables Rouges.

Joris Van Hout

Joris Van Hout © Belga

Lorsqu'il fut transféré, en 2001, du FC Malines à Anderlecht, Joris Van Hout officiait comme attaquant. Sous le maillot des Mauves, il fut reconverti en défenseur central, un poste qui ne permit pas au natif de Mol de s'exprimer pleinement. Très vite il rejoignit la Bundesliga, passant du Borussia Mönchengladbach à Bochum, où il retrouva sa position d'attaquant.

Guillaume Gillet

Guillaume Gillet © Belga

Alors qu'il évoluait à Eupen au poste de milieu offensif, c'est comme arrière droit que Guillaume Gillet s'imposa à La Gantoise. Transféré à Anderlecht en janvier 2008, il retrouva sa position initiale au milieu du terrain, tout en dépannant à l'arrière droit en fonction des besoins de l'équipe. Par la suite, c'est comme milieu offensif qu'il porta le maillot de Nantes et de l'Olympiakos.

Jelle Van Damme

Jelle Van Damme © Belga

Durant sa carrière, Jelle Van Damme évolua successivement comme arrière latéral gauche, milieu gauche et, finalement, comme défenseur central. Mais cette saison, László Bölöni, son entraîneur à l'Antwerp, lui réserva une petite surprise en le positionnant à droite, alors qu'il est gaucher.

Ruud Vormer

Ruud Vormer © Belga

La saison dernière, le Club de Bruges se trouva à court de défenseur latéral droit. L'entraîneur Christian Preud'homme surprit tout le monde en intégrant le milieu de terrain néerlandais à la défense, lui qui évoluait habituellement au milieu du terrain. Pour un coup d'essai, ce fut un coup de maître, avec plusieurs buts et passes décisives à l'appui. Depuis, Vormer a néanmoins recouvré sa place de prédilection.

News

Plus de news

La meilleure offre de Sports est sur Proximus TV

Dossiers

Top