Diables Rouges - La Belgique bat enfin le Japon (1-0) et Romelu Lukaku entre dans l'histoire

Les Diables Rouges ont terminé l'année par une victoire (1-0) contre le Japon, mardi, à Bruges, en amical. Auteur de l'unique but, Romelu Lukaku (72e) est devenu le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe nationale. La Belgique est invaincue en 2017.

Roberto Martinez maintenait sa défense à trois, mais en changeant deux éléments: Jan Vertonghen, capitaine d'un soir, et Christian Kabasele étaient titularisés aux dépens de Laurent Ciman et Dedryck Boyata. Seul Thomas Vermaelen gardait sa place dans le trio défensif. En attaque, un Hazard, Thorgan, en remplaçait un autre, Eden (absent de la feuille de match), tandis que Dries Mertens réintégrait le onze de base.
Pour sa deuxième apparition en équipe nationale, Christian Kabasele devait tout de suite effectuer une intervention pour contrer Takuma Asano (2e).
Passée cette alerte, les Diables Rouges prenaient le match en mains. La première semonce était signée Kevin De Bruyne, Eiji Kawashima neutralisait (8e). Le gardien, passé par le Lierse et le Standard, était décisif sur les deux plus beaux mouvements des Diables, conclus par Lukaku (13e) et De Bruyne (22e).
Lukaku, en quête d'un 31e but en équipe nationale, manquait le cadre de la tête sur un centre de Mertens. Ce dernier, le Diable le plus actif en première période, lançait parfaitement Hazard avant la pause. Mais face à Kawashima, le joueur de Mönchengladbach hésitait entre dribbler le gardien et tirer, permettant le retour des défenseurs.
En seconde période, Kazuki Nagasawa tirait de peu au-dessus (53e). Lukaku réalisait un beau numéro pour se libérer de Maya Yoshida, mais son tir était contré (64e).
La situation se débloquait à la 72e minute. Nacer Chadli effectuait un solo sur la gauche et centrait au second poteau où se trouvait Lukaku. L'avant-centre n'avait qu'à déposer le ballon au fond des filets. Avec 31 buts, il devient le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe nationale, dépassant Paul Van Himst et Bernard Voorhoof, qu'il avait rejoints vendredi grâce à son doublé contre le Mexique.
Simon Mignolet remerciait Martinez pour sa confiance en effectuant deux arrêts décisifs, sur les frappes de Kenyu Sugimoto (76e) et Takashi Inui (78e)
Tous les regards se tourneront à présent vers Moscou, où le tirage au sort de la Coupe du monde se tiendra le 1er décembre. La Belgique figurera dans le pot 1, celui des meilleures équipes.

News

Plus de news

La meilleure offre de Sports est sur Proximus TV

Dossiers

Top