L'attaquant allemand Sandro Wagner, 30 ans, a annoncé jeudi au quotidien Bild qu'il renonçait définitivement à la Mannschaft après avoir été écarté par le sélectionneur Joachim Löw de la pré-liste pour le Mondial en Russie.

"Je me retire immédiatement de la sélection nationale", a-t-il en effet déclaré. "Je mentirais si je disais que je ne suis pas déçu. La Coupe du monde, ça aurait été un truc super", a-t-il ajouté.

Sandro Wagner, qui compte cinq buts en huit sélections en équipe nationale, n'a pas été retenu dans la pré-liste présentée mardi par le sélectionneur Joachim Löw.

Wagner, qui a débuté la saison à Hoffenheim, espérait gagner sa place en rejoignant le Bayern Munich en janvier. Pari perdu: c'est un inédit, Nils Petersen, attaquant de Wolfsburg, qui s'est glissé dans la liste préliminaire aux côtés du jeune "Bull" de Leipzig Timo Werner.

Il a mis en avant ses relations, visiblement compliquées, avec l'encadrement technique de la Mannschaft pour expliquer sa non sélection: "pour moi, il est clair qu'avec ma façon, toujours ouverte, honnête et directe d'aborder les choses, je ne m'accorde apparemment pas avec le staff des entraîneurs", a-t-il estimé.

Professionnel depuis 2006, Sandro Wagner Wagner a connu à 30 ans un décollage aussi tardif qu'inattendu de sa carrière. En début d'année, il a ainsi rejoint le Bayern Munich pour épauler le buteur star Robert Lewandowski au poste d'avant-centre. Il a depuis inscrit 8 buts en Bundesliga - un toutes les 84 minutes! - pour le compte du club bavarois.