Les trois pays organisateurs du Mondial 2026 ne sont pas assurés d'une participation directe © BELGA

Les Etats-Unis, le Canada et le Mexique ont obtenu mercredi le droit d'organiser la Coupe du monde de football en 2026. En principe, les pays hôtes sont toujours directement qualifiés pour la phase finale, mais ce n'est pas encore entièrement acté concernant l'édition 2026.

Le président de la FIFA Gianni Infantino a déclaré que les clefs sont entre les mains de la CONCACAF, l'association de football de l'Amérique du Nord, de l'Amérique centrale et des Caraïbes. "Elle doit décider comment organiser les qualifications pour la Coupe du monde 2026", a déclaré le Suisse en marge du 68ème congrès de la Fédération internationale de football à l'Expocentre de Moscou où l'organisation du Mondial 2026 a été décernée.

La CONCACAF peut déléguer six participants directs pour la Coupe du Monde 2026, éventuellement complétée par deux équipes qui doivent disputer les barrages. Mais on ne sait toujours pas comment les trois organisateurs seront placés. La proposition de la CONCACAF doit d'abord passer par la Fédération mondiale du football. "Le conseil de la FIFA prendra la décision finale", a expliqué le patron de la CONCACAF Victor Montagliani. "Mais la bonne nouvelle est que nous avons encore du temps et il n'y a pas de précipitation."

L'offre des Etats-Unis, du Canada et du Mexique l'a emporté sur celle du Maroc. Pour la première fois, trois pays organiseront le tournoi. Le nombre de participants à la Coupe du monde sera étendu en 2026 de 32 à 48 pays.