Ibrahimovic sort sa kalashnikov et tire sur Deschamps! © photo news

Zlatan Ibrahimovic est actuellement en Russie pour affaires. Recalé par le sélectionneur suédois, Ibra doit se contenter d'un rôle de consultant, voire d'interlocuteur privilégié des médias internationaux. Et l'homme excelle évidemment dans ce registre avec ses petites phrases assassines. Didier Deschamps a été sa première cible après France-Australie.






Toute l'actu et les exclusivités sur les Diables et la Coupe du Monde

Zlatan Ibrahimovic doit râler ferme de ne pas avoir été repris en sélection suédoise. Certes, il avait annoncé il y a deux ans sa retraite internationale, mais espérait sans doute secrètement que Janne Andersson, le sélectionneur de la Suède, le supplie de revenir sur sa décision. Cela n'a pas été le cas.

Les Blagult se sont qualifiés sans Ibra, ils disputeront donc le Mondial sans Ibra qui doit donc se contenter d'un rôle de consultant en bord de terrain.

Actuellement en Russie pour honorer quelques contrats publicitaires, la légende du football suédois a suivi le match France-Australie et comme tout le monde, il a vu des Bleus très gris. Aussi, au micro BeIN sports, il n'a pas hésité après la rencontre à s'en prendre à Didier Deschamps.

"Pour moi, ce n'est pas normal que Benzema ne soit pas en Équipe de France" a laché l'ex-buteur du PSG. "C'est l'un des meilleurs joueurs du monde. L'entraîneur pense que Benzema n'est pas assez bon pour l'équipe, donc cet entraîneur n'a rien à faire là. Je trouve ridicule qu'il ne soit pas sélectionné. Si tu veux gagner, il faut des gagnants. Benzema en est un" a conclu Zlatan Ibrahimovic.

(Dupk/Picture : Photo News)